AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cette impression étrange..

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellie
Crois - tu en tes rêves ?
avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 17/07/2008

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Cette impression étrange..   Sam 29 Aoû - 17:39

    La pluie ne cessait de tomber.. et pourtant l'horizon semblait s'étendre ; les nuages grisées commençaient à se dissiper. Il était l'aube et personne n'empreintait le chemin de Midgar à une heure si matinale, de peur d'être agressé par on ne sait qui. Ellie n'avait, elle non plus, aucune envie de rester en cet endroit sinistre et délabré, mais quelqu'un, ou plutôt quelque chose l'avait attiré. Elle sentait comme une force, une force mystique qui s'émanait aux environs de la prison, et tant elle était curieuse, elle ne voulut rebrousser chemin. Comme à son habitude, elle adoptait un rythme de pas lent, et sur de lui, une méthode pour être discrète qui avait, jusque là toujours fonctionnée, et comme toujours, elle pensait. Un souvenir de sa sœur..

    DEBUT DU FLASHBACK---

    Noir, noir comme la couleur qui représente le néant, le vide, telles étaient les pensées d'Ellie, déboussolée. Sa mère se trouvait sous les décombres, la gorge ruisselante de sang frais, un couteau déposé à côté du corps. A cette vision d'horreur, Ellie avait poussé un cri, mais sa sœur, Leena, tenta de la rassurer tant bien que mal, lui disant de ne pas s'en faire. Qu'elle ferait tout pour elle, qu'elle trouverait une solution, que son père ne s'en sortirait pas ainsi. Elle s'était posée près du corps de sa mère, examinant chaque détail d'elle. El remarqua, malgré son état, une larme tomber sur le sol.

    " D'abord, on doit fuir. "

    Sa sœur, à ses paroles, se releva, et la fixa. Elle avait l'air si sûre d'elle, si forte qu'Ellie avait eut du mal à reconnaître sa sœur à cet instant précis, elle avait changé du tout au tout.


    ---FIN DU FLASHBACK


    Ellie n'avait jamais su quoi répondre aux paroles que sa jumelle avait prononcées, jamais elle n'aurait voulu s'enfuir de sa ville, son monde à elle, mais trop bouleversée par l'acte de son père, elle ne su rien dire. Leena, elle, avait su rester forte. C'est ainsi, que quelques semaines plus tard, les sœurs partirent sur l'île de la destinée, une île charmante. Et puis, elle avait disparu. Leena s'était volatilisée, laissant Ellie seule. Les années avaient passés, depuis ce jour, mais jamais une nuit ne se déroulait sans qu'Ellie ne pense à sa sœur Jumelle. Il lui arrivait même de l'apercevoir, quelques fois en se promenant, mais toujours est-il qu'elle ne savait plus différencier le vrai du faux.

    Un bruit retentit. Ellie avait l'impression d'être observée, et elle était douée pour sentir ce genre de choses. Elle se retourna, à vive allure, mais.. Personne dans les environs. Ne croyant pas à un hasard, elle resta sur ses gardes.

_________________
xX Life.. isn't real... Well,.. Phantasm ?
_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leena
{ Wicked Brier Princess; <3

avatar

Nombre de messages : 390
Age : 66
Humeur : terrible *_*'
Date d'inscription : 17/07/2008

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Sam 29 Aoû - 19:01

    « Une légende dit... une légende dit... »

    Les légendes disent toujours beaucoup de choses. Des vraies, comme des fausses. Des incrédibles, comme des histoires basées sur des faits réels. Ce qui compte n'est pas d'y croire ou non, mais de vouloir y croire ou non. S'armer d'un peu de détermination, et aller vérifier soi-même, voir de ses propres yeux, et en être satisfait... N'est-ce pas le but même de la vie? C'est ainsi qu'était Leena, toujours très sûre d'elle, infaillible à ses sentiments, elle ne devait pas répondre à ses émotions, tant qu'elle les comprenait, alors elle pourrait avancer de l'avant. Pour certains, les principes qu'elle respectait n'était que charabia, un beau discours ridicule afin de fuir ses propres angoisses... Pour elle, répondre à ses valeurs était son but premier.

    Elle marchait d'un pas ferme. Il était dur de ne pouvoir lire la détermination qui régnait en elle, car rien que dans sa démarche, l'on pouvait comprendre qu'elle avait toutes les qualités pour mener un groupe, malgré son jeune âge. Personnalité ridicule? Après tout, d'où sortait-elle pour oser s'affirmer comme jeune héroïne? Non, en réalité, elle est trop modeste pour s'affirmer comme telle. Pourtant, toutes ses qualités, comme tous ses défauts répondant au portrait d'une battante, d'une chef. Elle n'a jamais vraiment voulu l'être, et n'a jamais réellement choisi ce chemin là, et pourtant, la voilà aujourd'hui partie pour un long voyage sans retour. Déjà, il était trop tard pour la freiner, car elle s'était élancée dans une course folle, accompagnée de ce que l'on devait qualifier comme amis, et même sa famille n'aurait pas pu l'arrêter.

    Famille? Voilà là un bien singulier mot. Famille... un seul mot synonyme de joie, de sérénité, de partage... Alors pourquoi ce mot lui sonnait comme "malheur, souvenir et solitude" ? Toujours en marchant silencieusement, c'était la question qu'elle se demandait. Son visage teinté d'un air innocent, ses pensées étaient pourtant graves; elle ne pouvait pas se détacher d'un passé, elle ne pouvait pas s'empêcher d'y penser tous les jours.

    Et la pluie battait encore et encore. Elle grondait, et l'eau ruisselante emportait toutes les saletés sur son passage. Si seulement ses péchés pouvaient être nettoyés et pardonnés de la même façon... Hélas, non. Toute trempée, malgré la très longue cape couleur bleue pervenche qui était censée la protéger de toutes ces gouttelettes, elle leva très lentement son visage vers le ciel aux teintes grises. La pluie qui se déposait sur son visage donnait l'illusion de quelques larmes. Mais n'étaient-elles pas réelles? Nul ne pouvait le savoir, car elle cachait sans arrêt ses peines et blessures... Nul ne pouvait le savoir, sauf 'elle', son sujet taboo, son double, son sang et sa chaire. Elle...

    Meurtrie, et pourtant, continuant d'avancer. Un pas dans la flaque, qu'importe.

    « J'aimerais te raconter une légende... car je sais mieux que quiconque qu'elles ne sont que mensonges. »

    Chuchotant des paroles incompréhensibles, elle atteint bientôt le lieu qu'elle convoitait. Midgar. Midgar, ô, autrefois belle, rayonnante, magnifique Midgar.. à présent ruines, ville délabrée, la pluie semblait être désolée pour la cité qui avait perdu tout son charme. Mais Midgar est un lieu de souvenirs, et un lieu où l'on peut encore trouver beaucoup de choses intéressantes. Les chercheurs ne sont pas rares dans le coin, car beaucoup d'objets se sont mêlés dans les décombres, des objets qui d'ailleurs ne viennent pas tous de l'île, étrange fait.

    Enfin, ce jour là, elle n'était pas seule. Elle observait l'ombre ce qu'elle pensait être une personne. Et d'ailleurs, comme si elle pouvait lire les ombres, il lui semblait savoir qui cela était... S'asseyant sur un rocher, elle l'observait de haut, et de loin, d'un point de vue où cette personne ne pouvait la voir, mais peut-être pouvait l'entendre. Nostalgie, quand tu nous tiens; et elle répétait sans cesse la même phrase. Son visage caché par la capuche, un sourire amusé, et ses bouclettes mouillées. Pour finalement décider de ne pas faire retour mais de s'approcher de la protagoniste.

    « Ne vous a-t-on jamais dit qu'il fallait éviter de sortir les jours de pluie? Surtout dans un endroit aussi dangereux que celui-ci... »


    En réalité, elle connaissait très bien la réponse, puisqu'étant jeune, elle lui répétait sans cesse de ne pas sortir lorsqu'il pleuvait. Car les pluies ne sont pas rares à Londres, et toutes deux attrapaient froid si facilement...

    Ellie.


_________________

« You will dive into the hell of hell
That place is where rest and
The happiness of back lighting is »

- couleur de modération dans les posts -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakeshima.forumactif.org
Ellie
Crois - tu en tes rêves ?
avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 17/07/2008

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Sam 29 Aoû - 19:54

    Tonnerre et foudre commençait, à présent, à s'abattre de fond en comble sur ce qu'il restait de Midgar. Personne n'aurait pu prédire, pas même un médium, une arrivée si rapide et fougueuse d'un éclair, car on avait pu noté, quelques secondes auparavant, que le ciel se découvrait. Mais à présent, les nuages étaient revenus à pic. L'ambiance était telle, qu'on aurait bien pu se croire dans un film d'horreur tant le son et l'image se rapportaient à cela. Il y avait tout, ici, pour être effrayant ; la noirceur du ciel, envahi par des foudres, qui, frénétiquement, éclataient au beau milieu de Midgar. L'on comprenait, maintenant, pourquoi l'une des tours de l'ancienne ville était noircie, c'est là, où, généralement la foudre se déposait. Le temps.. C'est comme si le ciel avait décidé de retranscrire ce qu'il se passait au sein même de la ville ; un danger. Un danger que personne n'aurait pu prédire, brutal,.. Qui ne tardait de s'approcher. Ellie même ne se rendait pas compte de la source de ce danger, pourtant si proche, si innocent. L'instinct d'Ellie lui disait de fuir, de sortir immédiatement d'ici, mais cela était impossible. Quelque chose la freinait, elle ne savait pas encore quoi. Une sensation immense de déjà - vu, de reconnu. Etait-ce la personne qui la guettait qui lui provoquait cette sensation désagréable ?

    Bruit de pas, familier, dur,.. Puis cette voix, cette voix qu'elle n'avait jamais cessé d'oublier, même après tant d'années, qui était toujours la même depuis qu'elles s'étaient quittées. Cette voix douce, mais qui nous rendait perplexe, cette voix ... Etait-ce seulement possible ? Et comment cela est possible.. Il n'y avait aucun doute, la jeune femme savait de qui pouvait provenir cette voix, ce ton, cette Aura..

    "« Ne vous a-t-on jamais dit qu'il fallait éviter de sortir les jours de pluie? Surtout dans un endroit aussi dangereux que celui-ci... » "

    Ellie resta de marbre devant - elle. Devant sa sœur. Était-ce encore une illusion ? Son esprit pouvait - il encore la trahir, lui faire croire que sa jumelle était bel et bien présente, ce qu'elle attendait depuis tant d'années ? Tant d'années pénibles, à se chercher elle-même, ou plutôt retrouver sa moitiée, sa sœur jumelle. Etait-elle folle, au point de l'entendre parler à seulement quelques centimètres d'elle ? Non. C'était bel et bien elle, mais il fut quelques demi-minutes à la jeune femme pour s'en rendre compte. Alors, après tant de temps, elle revenait enfin ? Trop beau pour être vrai. Si il y a une chose qu'elle avait appris, c'est qu'un évènement heureux en cache toujours un moins bon. Elle ne laissa paraître aucune émotion ; son visage était comme figé; et la seule chose qu'elle su dire, ce qu'elle trouva totalement minable, par ailleurs, dans cette situation fut un " Leena, c'est toi ? ". Honteuse des propos qu'elle avançait, Ellie se tourna, dos à sa sœur, puis commença à marcher. Elle s'arrêta près d'un gros débrit, qui devait être autrefois une machine.


    DEBUT DU FLASHBACK---


    " J'ai pas envie que tu ailles te venger de papa.. j'ai pas envie.. " avait dit Ellie, prise de panique.
    " Il le faut. " avait répondu la femme qu'Ellie tentait, par tous les moyens, de dissuader.
    " Alors, je viens avec toi.. "
    "Reste-là, j'te dis. " Furieuse, la jeune femme poussa sa sœur contre le sol. Elle prit l'iniative de profiter que sa jumelle soit à terre pour s'enfuir. Ellie resta seule, à son triste sort. La jeune femme avançait fermement, sans se retourner, dans ce que l'on disait être le "Brouillard de Luca". La silhouette de Leena se dissipait de plus en plus, et on ne pouvait percevoir que certaines parties de son corps. Ellie était assise, par terre, pleurant toutes les larmes de son corps. Sa sœur ne reviendrait pas. Et elle ne savait pas pourquoi. Elle aurait voulu courir, mais elle avait déjà épuisé toutes ses forces. Sa sœur avait disparu.


    ---FIN DU FLASHBACK


    Elle ne lui en voulait pas, mais des questions ne cessaient de traverser son esprit. Il fallait qu'elle sache enfin toute la véritée, puis commencer une nouvelle vie, une vie qu'elle espérait vivre avec sa sœur jumelle...
    " Il va falloir que tu m'expliques beaucoup de choses.. "

_________________
xX Life.. isn't real... Well,.. Phantasm ?
_______
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leena
{ Wicked Brier Princess; <3

avatar

Nombre de messages : 390
Age : 66
Humeur : terrible *_*'
Date d'inscription : 17/07/2008

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Sam 29 Aoû - 21:53

    Ellie.

    Tel était le prénom de sa soeur. Un prénom qui n'est pas très commun, tout comme le sien. Mais il y avait une sorte d'originalité et de fantaisie ancrée dans ces deux prénoms, les reliant d'un fil qui cependant ne se brise pas; c'est le témoin d'une relation fraternelle, et quoi qu'il arrive, au point le plus détestable qu'il soit, ce lien ne disparait toujours pas. Comme pour faire endurer la souffrance le plus longtemps possible...

    Leena, c'est toi ?

    Sourire. D'un geste lent, celle qui répondait effectivement à ce prénom enleva sa capuche, chassant cette ombre qui planait sur son visage et qui empêchait d'y voir clairement ses traits. Repoussant au passage d'un geste vif les quelques longues mèches de cheveux qui gênaient sur son visage, elle soupira, et plongea son regard de verre dans celui de sa soeur. Cette confrontation lui était presque plus effrayante que d'être seule, face au monde entier qui la haïrait tôt ou tard. Mais elle ne pouvait nullement s'en plaindre, car après tout, elle avait eu le temps de fuir loin, et d'ignorer cette apparition soudaine. Cependant, l'émotion présente au moment où elle s'était rendue compte de la personne présente, ses sentiments refoulés depuis tant d'années, et (le peu?) d'amour qu'il lui restait encore l'avait poussé à prendre ce choix. Elle savait très bien ce qu'elle faisait après tout, elle serait tombée sur Ellie un jour ou l'autre, et d'ailleurs, elle l'avait par hasard déjà croisée auparavant, mais le moment n'était tout simplement pas opportun pour aller la voir. Manipulatrice, elle essayait tant bien que mal de ne pas blesser la seule famille qui lui restait, car elle savait très bien qu'elle ne pouvait pas tromper sa jumelle très longtemps.

    « Les gouttes de pluie tombent inlassablement sur ces débris, peux-tu cependant voir la différence entre ces gouttelettes? Elles se ressemblent tous, impossible de distinguer l'une de l'autre.. mais difficile de trouver des jumelles. Nous qui nous ressemblons comme deux gouttes d'eau, sommes pareil; bien dur de nous retrouver dans un si vaste monde. »

    - FlashBack -
    - "Ellie? Peux-tu aller voir ce que fait Papa dans le sous-sol? Ca fait des heures qu'il y est et qu'il n'en revient pas; et on va manger dans 5 minutes !"
    - Maman ! Tu m'as encore confondue avec Ellie !
    - Oh je suis désolée ma puce, Leena, va voir ce que fait ton père.
    - D'accord !


    Ellie ne devait certainement pas se souvenir de cet épisode là, mais il arrivait souvent aux personnes de confondre les deux fillettes tant elles se ressemblaient. Les personnes de l'île du Destin pouvaient croiser soit l'une soit l'autre, ils ne devaient pas se douter de grand chose, pensant que c'est la même personne. Mais ce n'est en aucun cas vrai, et en aucun point. Le regard vide, les paroles continuaient de résonner dans la tête de la jeune femme, sa mémoire s'effaçait petit à petit, car elle ne veut pas s'en souvenir de toute manière. Mais là, face à sa soeur, les flashback fusaient, elle avait l'impression de se rappeler de toute une vie. De toute une ancienne vie.

    « Cette question ne valait pas la peine d'être posée.. Ca fait longtemps. »

    La suite classique aurait été "Tu n'as pas changée". Mais Leena est différente des autres, et a toujours fait preuve d'étrangeté et de mystère. Elle arrêta fermement la phrase là, comme si elle ne comptait pas parler plus voire finir la conversation ainsi, et repartir comme si de rien n'était. Hélas, même si elle voulait partir sur le champs, elle ne pouvait pas, car ses muscles étaient comme tétanisés, en réalité, elle ne savait plus que faire et paniquait intérieurement. Toujours vêtue de son masque de glace, elle semblait avoir fragilisé sa coquille, sa protection qui empêchait quiconque de pénétrer son coeur et d'en découvrir plus sur elle.

    « Pourtant, je pense que tu n'as pas envie d'écouter les explications.. Il s'est passé trop de chose, impossible de tout expliquer. Pas ici, pas maintenant, tu le découvriras par toi-même un jour. Sache juste que le temps me manque, je ne peux pas tarder trop longtemps. »

    Pause. Arrêt. Les mots sortaient tout seul, c'était peut-être "l'instinct", elle n'en savait trop rien. Elle qui est si méfiante choisissait en temps normal tous les mots qu'elle disait, sélectionné un par un, par peur de laisser filtrer quelques informations. Mais la simple erreur, même la plus anodine pouvait lui coûter très cher, et elle savait donc qu'il fallait qu'elle fasse attention. Et pourtant, voilà là la seule personne face à qui elle agissait spontanément, sans besoin de mentir, ou plutôt, sans le pouvoir de mentir. Leena devait de ce fait faire davantage attention.. Mais non, c'était tout simplement impossible. Alors elle vidait son esprit, et parlait comme si de rien n'était.

    « Comment vas-tu? J'espère que tu prends soin de toi. Il s'est passé beaucoup de chose récemment. Tu devrais éviter de sortir avec ces bandits d'Adieu un peu partout, on ne sait trop où. » poursuivait Leena d'une voix passive, il n'y avait ni chaud ni froid, c'était comme si elle parlait sans trop en avoir envie, avec une pointe d'indifférence.

    L'air de rien, la jeune femme prenait toujours sa semblable pour une enfant. Elle s'inquiétait sans arrêt pour elle, bien que consciente qu'il ne pouvait normalement pas lui arriver quelque chose de grave, car elle veillait de loin sur elle. Et l'air de rien, elle était également en train de détourner la conversation de son but principal : les explications qu'elle devait. Maligne, trop maligne, elle savait qu'elle ne s'en sortirait pas aussi facilement.

    « Je suis désolée... »


_________________

« You will dive into the hell of hell
That place is where rest and
The happiness of back lighting is »

- couleur de modération dans les posts -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakeshima.forumactif.org
Chocoboss
Vieux Jeune Folle Lucide.. bêêh.
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Lun 31 Aoû - 2:52

    Quelles représailles ! Un corps décapité sanguinolant dans les débrits de Midgar, non mais vraiment, qui a pour idée de laisser trainer ça là ! Judin en avait plus qu'assez de tout ça. Il faut avouer que lui, il recherchait simplement un peu de tranquillité en des terres égarées, mais il avait l'impression d'être poursuivi par des spectres maintenant. Brr, le plus effrayant qu'il avait pu percevoir n'était autre que celui de son grand père. Quel tête de morrue, celui - là ! A tel point qu'il était fascinant de voir que seuls quelques détails physiques étaient en parralèle avec le poisson. Mais la morrue, il aimait ça ! Encore se souvenait - il que quelques semaines auparavant, il en avait pêché une ! Ha quel régal. Et puis ce petit supplément de sel et de citron, le poisson préchauffé, ha et merci pour la recette Judin ! Enfin maintenant qu'il éprouvait des souvenirs Nostalgique de sa très chair morrue, il pouvait à présent affronter ses petits squelettes préférés. Il connaissait l'endroit parfait pour ça, près de la tour noircie, c'est comme ça qu'il l'appelait ! Le tonnerre lui rendait souvent visite de là haut ! Il était encore tôt, il fallait bien l'avouer qu'il attendait tout de même que des éclairs lui tape le nez. Arrivée en haut de sa tour, tel un preu chevalier, il fit la danse de la foudre. Le ciel se découvrait, mais qu'importe! Ca fonctionnait tellement bien ! Et oui, dès qu'il eut commencer à se trémousser, un orage le frappa de plein fouet. Le pauvre petit Judin se mit à rire machiavéliquement, il pouvait maintenant abattre son ennemi de toujours ; squelette pensif. Il l'avait surnommé ainsi, car lorsqu'il lui parlait, le squelette ne lui répondait jamais. « Ne vous a-t-on jamais dit qu'il fallait éviter de sortir les jours de pluie? Surtout dans un endroit aussi dangereux que celui-ci... » Quel était ce bruit ? Judin n'avait rien entendu de comparable, qui pouvait bien s'aventurer ici? Déterminé par la curiosité, il s'approcha peu à peu et comprit qu'il était face à une discussion mouvementée entre ce qui semblait être deux jeunes femmes, bien que l'une était encapuchonnée. Femmes ? Mais Judin n'avait plus adressé la parole à l'une d'elle depuis tant d'années ! Quel merveilleuses retrouvailles ! Des femmes, oui c'était bien des femmes ! Comme celles qu'il avait connu il y a 7 ans ( beh oui il se fait vieux ) Et il avait tant de gloires à l'époque ! Jusqu'à qu'un jour, pour on ne sait quel raison, bien entendu, un bisounours lui prédit l'avenir " La prochaine femme que tu rencontreras t'empoisonnera " Depuis, le pauvre petit Judin ( vieux quand même ) n'avait plus osé s'aventurer auprès de jeunes damoiselles. Mais làç, c'était bien entendu différent, elles étaient deux ! Insouciant, il emboîta le pas vers les demoiselles de sa vie, alors qu'elles étaient en pleine discussion, il se mit à rire et à dire, d'une voix méconnaissable..

    " Miss ! Et Femme ! Vous me reconnaissez ? C'est moi ! Votre preu chevalier ! "


    Il vérifia également qu'il ne sentait pas trop, il se renifla les aisselles devant - elle. Ha.. Un peu de moisissure, il prit un air de dégoùt.. mais c'était son charme, après tout ça n'est pas bien grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leena
{ Wicked Brier Princess; <3

avatar

Nombre de messages : 390
Age : 66
Humeur : terrible *_*'
Date d'inscription : 17/07/2008

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Lun 31 Aoû - 23:45

    Soupir. Désolée? De quoi exactement? De l'avoir laissé pendant toutes ces années? Il lui était presque impossible de se rappeler combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle l'avait laissé dans la ville de Luca, pratiquement seule face à ce monde inconnu. Ô cruelle Leena... Comment peut-on avoir le coeur à laisser sa soeur comme si de rien n'était? A cette époque, leurs connaissances étaient rares, et elles n'avaient ni d'amis ni de famille, il fallait compter l'une sur l'autre. Les quatre premières années s'étaient relativement bien déroulées. La jeune femme s'était découverte presque un don dans l'art des épées, tandis que sa jumelle se débrouillait en magie. C'était de nouvelles expériences, une nouvelle vie, presque un nouveau départ, le pays n'avait aucun point commun avec les lieux qu'elles avaient toutes deux connues, à savoir l'Angleterre, la France ou le Japon. Il n'y avait pas de monstres, et elles n'avaient pas à se défendre sans arrêt. Et depuis cette année-là.. l'année de leur seize ans. Elles ne s'étaient plus adressées la parole. Et elle, elle s'excusait.

    Silence inquiétant. Ellie ne répondait pas. Enfin, que pouvait-elle répondre de toute façon? "Oui je vais bien et toi?" La conversation était trop banale, de telles retrouvailles n'étaient pas possible. La situation était ambiguë, c'était étrange tous les sentiments mêlés qui planaient en elle... De la joie? Forcément, qui n'en ressentirait pas après avoir perdu de vue sa soeur et seule famille qu'il reste. De la colère? Il en faut bien aussi, Leena pourrait tout de suite être ajoutée à la liste des personnes ayant perdu leur humanité si elle n'était pas en colère contre elle-même, d'avoir fait un tel acte. De la honte? C'est ce qui s'est noyé dans son intérieur durant toutes ses années.. De la nostalgie? Tous ces souvenirs d'enfance brisés en quelques mots...

    Et cette pluie qui continuait de s'abattre. Si elle avait un message à délivrer, qu'elle le fasse vite et qu'elle s'en aille, il était désagréable en tout point d'être ainsi trempée. Quoiqu'elle préférait entendre les milliers de gouttes s'éclater sur le sol plutôt qu'un chant d'oiseaux par temps ensoleillé.. Toujours était-il que Ellie ne répondait toujours pas. Et elle venait de rater son occasion si elle avait quelque chose à exprimer, un curieux personnage venait de s'approcher des deux demoiselles..

    Miss ! Et Femme ! Vous me reconnaissez ? C'est moi ! Votre preu chevalier !

    Point d'interrogation? Que se passait-il? Qui était ce vieillard nauséabond? Leena prit un air de dégoût à sa vue, elle n'avait jamais rencontré tel personne auparavant, et il faut avouer qu'elle n'aurait pas hésité à s'en débarrasser si elle était seule. Enfin pour le moment, ne brusquons pas les choses, surtout pas devant sa jumelle. Jetant un coup d'oeil curieux à celle-ci, elle ré-examina une nouvelle fois l'homme qui venait de se présenter. Très mauvais aspect, elle ne savait pas d'où il pouvait sortir, mais qu'il rentre vite chez lui...

    « ... Une de tes connaissances? »

    A la vue de sa réaction, elle pouvait en déduire que la réponse était négative, ce qui la rassurait un peu en un certain point. N'hésitant pas plus alors, elle dégaina son arme, et la pointa droit sur l'intrus. Comment osait-il interrompre ainsi une conversation, et surtout, comment osait-il fréquenter des personnes dans un tel état? Il n'avait pas le mérite de vivre.

    « Parle, qui es-tu? »

_________________

« You will dive into the hell of hell
That place is where rest and
The happiness of back lighting is »

- couleur de modération dans les posts -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakeshima.forumactif.org
Chocoboss
Vieux Jeune Folle Lucide.. bêêh.
avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Mar 1 Sep - 3:58

    Judin ne s'était pas sentit si revigoré depuis tellement de temps ; les deux jeunes femmes lui accordaient beaucoup d'attention à présent, il se sentait un peu comme une star du rock des années 70 qui s'apprêtait à chanter le tube du siècle. Voulait - elle des autographes de son immense talent ? Mais il avait déjà oublié pourquoi, quelques minutes auparavant, il s'était approché des deux soeurs. Toujours est-il qu'il se trouvait maintenant en bonne compagnie, et il pouvait continuer à vivre son rêve ; tuer le roi des squelettes. Les deux femmes semblaient éprouver tellement de plaisir à sa vue, qu'il ne pouvait qu'être comblé de joie. Il en profita pour sortir de la poche de son vieux jean un tout autant vieux mouchoir déchiré et usé, mais qui était un véritable grigri pour lui. Il l'agita amicalement devant Leena, qui, visiblement, n'avait pas l'air d'apprécier. Judin, quant à lui, semblait en extase. Et oui! C'était son porte bonheur à lui, son tout premier ustensile de combat. Et il en avait vaincu des mulets grâce à son bijou. Il secoua ses cheveux en signe d'amusement, et sautilla vers sa tour favorite, invitant ses fans à le rejoindre, d'un signe de la main, celle ou il contenait toujours son mouchoir. Une main dont la peau était infestée de verrues et dont les longs ongles verdatres pourrissaient. Et bien, qu'attendaient - elles pour se résoudre à le suivre ? Croyaient - elles à des effets spéciaux, ou se désintéressaient - elles de lui ? Judin fut tout de même vexé, la honte de sa vie ( pire encore que lorsque un écureuil géant lui avait mordu les fesses ! ). Il reprit tous ses esprits. Avant toute chose, il attendit que la pluie battante rugisse à nouveau. Cette pluie qui ne cessait de tomber, on aurait bien pu croire à un déluge.

    Judin prit son mouchoir. Il exclama qu'un oiseau venait de surgir du côté ouest, et profitant de sa ruse, mais surtout ne sachant ce qu'était l'ouest, il alla se cacher derrière un rocher proche des deux jeunes femmes.

    " BANZAAAAAAAAAAÏ "

    Le vieux fou sortait à peine de sa cachette, qu'il agitait déjà, une fois de plus, son vieux mouchoir en direction de Leena, mais pas d'une façon amicale, cette fois là. C'était comme si il cherchait à la toucher. Se rendant compte de son erreur et de l'exaspération de sa nouvelle ennemie, il laissa sur le sol son vieux bijou et parveint à donner un coup de pied bien placé dans le ventre de l'une des jumelles. Fou de joie à l'idée d'inspirer la terreur, il claquait dans ses mains à plusieurs reprises tout en rebondissant sur place. Se fût la première fois qu'il ne souffrait pas d'avoir lancé une attaque, d'habitude il lui arrivait même de se casser une jambe. Toutefois, le combat n'était pas terminé ; les deux femmes étaient toujours debout. Il ne lui restait plus qu'une solution : enlever sa chaussette, ce qu'il fit sans trop tarder. On découvrit avec abomination un pied écorché, avec un bout d'orteil rongé, mais le pire était bel et bien ce qu'il venait d'ôter ; la chaussette semblait contenir elle même des particules de moisissures et même quelques créatures hideuses. Il plaqua la chaussette nauséabonde contre la bouche d'Ellie.

    " Vous faîtes moins les fières zzz ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leena
{ Wicked Brier Princess; <3

avatar

Nombre de messages : 390
Age : 66
Humeur : terrible *_*'
Date d'inscription : 17/07/2008

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   Sam 5 Sep - 13:06

    Complètement indifférent. Tel était l'état d'esprit qui se dégageait du vieil homme, de surcroit, il semblait même amusé de la situation. Il était tel un enfant qui s'était ennuyé tout un après-midi, seul à la maison, et qui avait enfin trouvé de quoi s'occuper, et il n'avait pas l'air décidé de laisser s'échapper ses nouveaux jouets. Leena elle, était complètement exaspérée par cette scène ridicule, elle voulait vite en finir pour pouvoir 'tranquillement' être confrontée à sa sœur. Et le vieux qui agitait son bout de chiffon devant elle.. elle n'hésita nullement à montrer sa consternation. Mais les indices d'un combat imminent sortaient de leur cachette petit à petit. Sourire. Les événements semblaient être plus intéressant soudainement... Lui n'avait pas montré un seul signe de peur, ce qui signifiait donc qu'il n'était pas un novice en matière de bataille. Très bien, elle avait envie de s'amuser un peu elle aussi, pourquoi le vieux fou serait-il le seul à ressentir de la joie? Elle n'aimait pas ce sentiment : voir les autres être heureux tandis qu'elle était dépressive.

    Mais elle n'eut même pas le temps de tourner sa tête que l'ennemi était déjà parti, d'un bond surprenant. Il prenait la fuite? Le peu d'intelligence qu'il devait avoir l'avait sûrement incité à laisser les deux femmes tranquille. Très bien, tant pis pour cette fois alors, elle rangea sa précieuse arme, presque déçue qu'il se soit évaporé ainsi, preuve d'une lâcheté sans pareille. Leena adressa un regard dubitatif à sa soeur, tenta un sourire sans succès, et scruta de nouveau les environs au cas où un nouvel ennemi apparaîtrait.

    Son instinct ne la trompa pas, le fameux vieillard surgit comme si de rien n'était d'un énorme rocher; elle aurait dû s'en jeter. Mais ses réflexes étaient heureusement bons, et elle fit un pas en arrière pour l'éviter. Malheureusement, son ennemi n'était pas à sous-estimer, et faisant preuve d'agilité, il lui infligea un coup de pied au ventre, ce qui cependant n'était pas une blessure grave. C'était 'juste' une énorme douleur, mais elle essayait de ne pas y faire attention, car le mal s'estomperait tandis que les secondes passeraient.

    Poursuivant son élancé, le vieux fou plaqua une chaussette, dont elle pouvait sentir l'odeur désagréable, contre le visage d'Ellie. Quel moment terrible cela devait être, n'hésitant plus du tout, Leena sortit son épée qui brillait chaleureusement et peut-être ironiquement, et trancha sèchement le bras du malade mental afin qu'il lâche prise. La réussite était au rendez-vous, mais la colère grandissante de l'ennemi devait l'être aussi..


_________________

« You will dive into the hell of hell
That place is where rest and
The happiness of back lighting is »

- couleur de modération dans les posts -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wakeshima.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette impression étrange..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette impression étrange..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Destiny :: [ Île du Destin ] :: ○ Midgar-
Sauter vers: