AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Auprès d'une eau sans reflet

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Auprès d'une eau sans reflet   Mar 1 Sep - 0:13

Cela faisait combien de temps déjà... Deux mois ? Yuna ne savait dire quand se trouvait être la dernière fois de son passage à Macalania. Le meilleur souvenir qu'elle avait était son pélerinage, où elle avait pu récupérer la grande Shiva, chimère du froid et de la glace. L'environnement la représentait au trait près.

*Si seulement je pouvais vous retrouver...*

Il ne faisait jamais canniculaire au sein de la forêt, ni dans ses alentours. Le vent frais venait sans doute des monts gagazet, rendant cette forêt vivable mais glacée. Quiconque inconnu en cette région trouvait bizarre, voir magique et quasiment possible. Une forêt qui survivait dans le froid. C'était plutôt l'inverse. La forêt de Malacania avait, effectivement, sa propre sorcellerie. Comme l'eau qui s'en écoulait, pouvait retenir plus d'un souvenir en mémoire si on le lui demandait.

Les pas et les pensées de Yuna la guidèrent en cet endroit. Elle ne savait pas trop pourquoi. Sans doute était-ce la nostalgie, ou simplement le monde qui avait changé. Yuna ressentait comme un appel étrange de la forêt. Elle l'avait entendu plus d'une fois, pensant premièrement à des voix perdues, vestiges des lucioles de Spira. Sans doute était-ce cela ? Des quantités de lucioles résidaient au sein de la forêt. A ce sujet d'ailleurs, des hypothèses se forgeaient. On racontaient que c'était justement ces lucioles qui faisaient vivre la forêt dans un coeur glacé. Qui pourrait contredire ?

Yuna s'enfonça dans la forêt. Elle semblait calme en ce jour, bien trop cependant. Ces arbres cachaient plus d'un mystère, trésor et... monstre. Mais l'ex-chasseuse de sphères ne craignaient rien. Si elle avait abandonné ses incantations et le reste, elle gardait sa manière de se battre et sa vétisphère de tireuse, en permanence sur elle. Elle songea alors : cela aurait été mieux si elle s'en était équipé de plus. Peut-être qu'en rentrant, elle en aurait l'occasion d'en glisser quelques-unes dabs sa poche. Elle était certaine que Rikku ne lui en voudrait pas.

En attendant, elle voltigerait dans cette forêt mystérieuse, arrivant au lac gelé, cherchant du regard et de l'ouïe ces murmures qui ne semblaient ne jamais cesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troublesome PNJ

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mar 1 Sep - 13:28

    Aparaissait alors une petite fille. 7 ans tout au plus. Ses yeux étaient d'un étrange vert émeraude, et son teint angélique donnait l'impression qu'elle ne venait pas de ce monde là. Il semblait qu'un filet de paillettes blanches tournoyaient autour d'elle, accentuant le contraste entre cet air lumineux, et la robe noire d'encre qu'elle portait. Ses cheveux étaient très longs, et le seul accessoire qui ornait sa chevelure était un diadème noir incrusté d'un bijou scintillant. D'où venait-elle? Elle n'était définitivement pas une habitante de l'île du Destin, n'importe qui pouvait le voir, ce n'était pas difficile à deviner.

    Avançant d'un pas léger, et incroyablement silencieux, elle se dirigea vers la jeune femme présente en ces lieux. Elle la fixait d'un regard froid, sans dire quoi que ce soit. Et ainsi, elle tournait inlassablement autour d'elle, comme cherchant à l'ensorceler, où on ne sait trop quoi. Finalement, elle s'arrêta brusquement, jetant un dernier coup d'oeil à la voyageuse, son visage montrant clairement un sourire peu rassurant, et d'un coup, disparut pour se retrouver sur une branche d'arbre se situant au dessus de sa cible.

    « Cela faisait longtemps que je n'ai pas reçu de visiteur.. »

    Petit rire amusé. L'on pouvait dès à présent remarquer que ses intentions étaient nullement claires, voire peut-être même.. démoniaque? En tout cas, perchée sur son arbre, la petite fille semblait apprécier le moment qu'elle passait. Elle ne paraissait pas décidée à faire quoi que ce soit d'autre pour le moment, il était mieux d'en apprendre plus sur l'ennemi avant de passer à l'acte. Oui, elle était un esprit qui rodait depuis longtemps dans la forêt, et elle hantait les lieux depuis plusieurs longues années. Et là, devant elle, une femme seule. L'occasion était trop belle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mer 2 Sep - 23:27

Yuna restait pensive... juste un instant. Alors qu'elle tourna le regard, elle vit un être, une petite fille. Sombre, pâle, mystérieuse, semblant retirée. Yuna parut étonnée. D'où venait-elle ? Elle avait juré, la seconde précédente, être seule. Et là, subitement, une enfant venait d'arriver. L'ex invokeuse sentait comme un air de déjà vu. Le priant de Bahamut possédait cette taille, cet effet d'apparition subite. Avait-il pris une autre apparence ? Non, Yuna ne sentait rien de "familier", rien de chimérique, rien en rapport avec les furolucioles.

Yuna s'approcha de la jeune fille, cette dernière perchée sur son arbre, l'air innocente et amusée à la fois. L'ex chasseuse de sphères ne songeaient pas à mal. Après tout, ce n'était qu'un enfant. Enfin, elle le supposait.

"Tu as du te sentir bien seule alors."

Elle pensait qu'en faisant amie amie avec l'enfant, cette dernière serait pacifique. Yuna avait déjà rencontré des errants. Et il valait mieux ne pas les contredire, sinon risquer de subir leur courroux assez... machiavélique.

"Cela fait longtemps que tu es seule ici ?"

Il y avait deux avait deux de cela, Yuna, en compagnie de Rikku et Paine, avait aidé un jeune enfant prit au piège dans un grotte. En fait, c'était un errant, un esprit enfermé à cause d'une catastrophe sur l'île de Besaid. Il représentait une civilisation ancienne, celle qui résidait sur l'île avant la grande bataille qui opposa Yevon à Zanarkland. Quel pouvait être le passé de cet enfant... vivant ou mort ?

"Quel est ton nom dis-moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Jeu 3 Sep - 0:59

Macalania, forêt de louanges oubliées. Un endroit apprécié par quiconque, renommé pour cette douce mélopée qui s'en échappe. Ici même deux jeunes concubins y apposèrent leurs amours communs : Tidus et Yuna. Dans un élan de tendresse mêlée de bribes, ses lèvres conquirent ses jumelles aussi tendrement que possible. Cet acte fut suffisant pour convaincre l'Ivokeur de ses sentiments. Au prix d'avoir à subir les représailles de ses compagnons, nos jeunes tourtereaux optaient pour garder cet amour secret. La suite était promise à des révélations : Tidus, fruit des Priants, l'Ultime Chimère un mythe doublée de préceptes trompeurs. Son existence ternie par sa véritable nature, sa présence sur Spira était comptée. Son âme emprunt à quitter autrui, la volonté divine put s'accomplir.

Est-ce là un moyen comme un autre de vouloir renaitre de ses cendres ? Pourquoi Macalania ? Sans doute en raison de ses sentiments envers Yuna. Avant d'arrivée au lac, où naissent diverses florilèges de Furolucioles, son cheminement s'avérait peu aisée. Non pas que ses dernières années d'errance avaient amoindrie ses compétences, mais beaucoup de créatures happées les environs. Ornée de son hégémonie, une épée appartenant à Wakka, ce dernier s'apprêtait à parcourir la totalité du massif afin de retrouver Yuna. Il y parvint sans mal. Une approche présumée incertaine, Tidus n'osait faire montre de présence au-delà de l'embrochement. D'après ses souvenirs, l'un permet de joindre directement Bevelle, l'autre à la Plaine Félicité. Le choix s'avérait difficile, d'autant que son sens de l'orientation était médiocre. Un passage étroit parvint à attirer son attention. Il l'emprunta, son arme au creux de sa main droite, pour enfin arrivée à la destination convenue. L'étendue des cimes, miroir étoilé, laissa paraître un court d'eau.

Son regard effleurait lentement les alentours jusqu'à prendre connaissance des personnes présentent. L'une d'elles lui était fort commune. Sa réaction fut immédiate... Son bras gauche délogea l'attention des hôtes d'un acte vertical, tandis que ses lèvres tonnèrent ses mots :


" Yuunnnaaa !! "

Son corps s'élança ouvertement vers cette dernière, comblé de l'avoir enfin retrouvée

[Désolé d'avoir été long]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Jeu 3 Sep - 19:30

[Pas grave ^^
Pas mal ton style d'écriture au passage, tu écris des nouvelles ou des histoires ?]

Yuna, dont le regard et l'intérêt restait posé sur la petite fille, sentit soudainement comme une présence supplémentaire en ces lieux. Une présence familière, un ressenti qu'elle connaissait. Ce n'était pas la première fois, elle avait déjà eu ce ressentit en tombant dans l'au-delà, confirmant ses pensées par l'entente d'un sifflement, celui que Tidus avait tenté d'apprendre à Yuna. Elle n'y avait réussi qu'après son départ.

Au moment où elle sogea à lui, un cri dans son dos retentit, élançant son nom. Par réflexe, et surtout ayant reconnu la voix dès la première mini-seconde, l'ex invokeuse se retourna. Ce qu'elle vit la fit faiblement vaciller. Elle rêvait ? A moins qu'elle faisait face à une illusion... Cette petite fille se trouvait décidément bizarre à y repenser.

La présence de Tidus s'élança vers elle. Yuna fit un pas de recul, surprise et ne s'attendant pas du tout à cet évènement. Elle tenta tout de même une approche. Il arrivait tellement de choses bizarres ces derniers temps. Alors pourquoi ne pas croire à l'impossible ?

"Tidus ?"

Elle tendit la main, le touchant pour s'assurer que ses yeux ne la trompeaient pas. Effectivement, elle se trouvait bel et bien face à face avec un être de chair. C'était Tidus ! Mais comment ? Elle le croyait disparu, même si ses espoirs de le revoir restaient fondés. Une confrontation entre la réalité et ses épérances prenait vie à l'instant. C'était difficile de se dire tout d'un coup que l'impossible était propable, n'importe où et à n'importe quel moment. Ce n'était pas pour rien qu'ils avaient détruit Sin, censé être indestructible !

"Mais... C'est toi !"

Sans se retenir, elle se jeta dans ses bras. Au diable les doutes et compagnie. Elle se sentait heureuse subitement, c'était le principal. Se retrouver dans ses bras évoquait... le passé, les moments sans lui et sa constante présence fantomatique auprès d'elle. Finalement, il n'avait pas disparu à vie. Si Rikku savait ça !

Elle s'éccarta de lui, l'inspectant des pieds à la tête comme un objet précieux où elle cherchait le moindre défaut à enlever. Aussitôt après, mettant ses doigts en choeur dans sa bouche, il laissa échapper un sifflement aussi parfait que celui qu'il avait émis quelques années auparavant.

"Je le savais.
Je savais que tu reviendrais."


Elle lui sourit. Face à son euphorie, Yuna avait du mal à s'exprimer. Il suffisait qu'elle le regarde pour en perdre ses phrases ! Quelle émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Jeu 3 Sep - 22:07

[Un peu en effet
J'espère bien jouer Tidus, tout comme tu interprètes bien Yuna]

Les êtres promis à s'étreindre de nouveau, concis cet instant par un acte parfait. Une douce attention évoquait par le biais d'un regard, miroir de l'âme, dépourvue de doutes. Il est toutefois fort possible que cette vision en déroute plus d'un, voir accablé de maux. Mais la réalité peut s'avérer bienveillante. Seul les humbles fidèles seront récompensés par autrui. Par sa foi inébranlable en l'être tant aimé, Yuna n'avait jamais perdue espoir. Tidus en faisait de même, sachant prendre son mal en patience. Et aujourd'hui, c'est chose faite. Le " Rêve " venait de rejoindre sa dulcinée, Spira prospère en paix, tout comme ses compagnons également. Et dire que deux ans auparavant, sa vie ne fut qu'un tissu de mensonges. Entre rêve et réalité, le doute s'immisçait petit à petit au sein de son esprit. Comment croire les paroles d'un enfant encapuchonné ? Et matériel qui plus est. Dans un sens, sa venue lui avait permis de rencontrer des personnes intéressantes. Tout d'abord Wakka, qui adulait les préceptes de Yevon, voué une profonde haine pour les bannis ou Al-Bhed. Lulu l'ensorceleuse froid et stricte, jouée un rôle d'éclaireur parmi ses compagnons. Kimahri, le guerrier antipathique, qui n'osait prononcer ne serait-ce un seul mot. Auron, guerrier légendaire, dont la réputation n'est plus à doutée. Rikku, la jeune et dynamique Al-Bhed, une vraie pile électrique en sommes - Mais qui possède une peur bleue de la Foudre. Et bien entendu l'élue de son cœur : Yuna.

Son approche emprunt cette dernière aux doutes. Méfiante aux premiers abords, l'étendue d'un effleurement lui permit de prendre conscience de la vérité. Sa réaction fut immédiate : Une voie rassurante mêlée à l'acte, l'ex-Invokeur se jeta corps et âme dans ses bras. Pour répondre à ces éloges, ce dernier posa lentement son index et son pousse au coin de ses lèvres afin de produire un son mélodieux. Ce son était la clé, celle qui permit à Yuna de comprendre qu'il était vivant.


"Je le savais.
Je savais que tu reviendrais."


L'objet de sa réponse laissa paraître un sourire sur son visage, ses deux mains posées sur ses hanches. Ses deux iris bleutées ne semblaient guère s'absenter de son attention, particulièrement attendrie par l'euphorie de Yuna. Elle était belle, tout en ayant changée...

" Je suis heureux de te revoir, après tout ce temps "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Ven 4 Sep - 2:59

[Merci ^^ Malgré les fautes de frappes xD
J'écris beaucoup de mon côté alors ça déteint un peu]


Yuna restait sereine, calme, émue. Et puis subitement, elle s'agita comme une bombe à retardement.

"Où étais-tu donc ?
J'ai bien cru que... tu t'étais évaporée avec les priants."


Et boum ! Son excitation changea de nouveau pour faire place à la tristesse. Elle resongeait aux évènements du passé, à l'acte le plus dure qu'elle avait du accomplir pour détruire Sin : tuer ses chimères. Cela avait été pénible pour l'ex-invokeuse. Encore aujourd'hui, son coeur pleurait en y repensant. Ses chimères, les priants, ces êtres fortement attachants pour Yuna. Elle avait tellement combattu à leurs côtés. Elle avait considérés comme des être à part entière, des amies fidèles tout comme ses gardiens. Elle versa une larme qu'elle effaça avec son poignet. Si Lulu voyait cela, qu'est-ce qu'elle dirait !

"Excuse-moi, je croyais t'avoir perdu à jamais alors...
Mais bon, ne parlons plus de tout ceci."


Elle devait rire bon sang, pas pleurer ! C'était dure de ne pas mêler pleures et joie en même temps. L'émotion ne se contrôlait pas toujours.

"Comment as-tu su que j'étais ici ?
Je suppose que tu me cherchais non ?
Cela fait longtemps que tu es revenu sur Spira ?
Tu as déjà revu Rikku, Wakka, Lulu et Kimarhi ?
Oh et Clasko ! Tu sais qu'il élève des chocobos ?
Wakka et Lulu sont parents, tu as vu leur bébé ?
..."


Les questions s'enchainèrent sans qu'elle s'en rende compte. Elle pensait à quelque chose, le disait ouvertement, puis repensait, puis reparlait, puis repensait et reparler. Cela se poursuivait à continu. Elle finit par s'en appercevoir, cessant de poser des interrogations pour laisser enfin répondre Tidus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Ven 4 Sep - 23:40

[On a un point commun
Et puis, incarner Yuna t'inspires]

Instant de bonheur, repos des âmes égarées, prédit à apparaître un jour. Il fut un temps où le désespoir scellait de nombreuses vies. L'apôtre du mieux, créature des maux, apposait sa potence à quiconque faisant montre de représailles envers Yu-Yevon. Beaucoup ont révolu cette tâche, incapable de se résoudre à l'entité bénin : Sin. Une seule personne osa reprendre des méfaits injurieux, allant même renier les préceptes de l'église - Invokeur de son statut : Yuna. Sa dévotion demeurait pourtant fondée, tout comme son acharnement à apporter la pleine Félicité était adulé de tous. Concis à ne jamais laisser paraître une once affligée, une justesse qu'elle désignait comme importante, et ainsi rendre à autrui un bonheur tant convoité. L'ébauche d'un sourire, étendue de grâce, demeure un idéal pour la belle concubine. Un pouvoir dont elle souhaitait faire part à tous. Sereine, sa personne pouvait poursuivre son cheminement, l'âme en paix.

D'actualité, qui aurait pensé un tel changement ? Yuna n'était plus la même, à en croire au comportement dont elle fait preuve. Un soupçon de Rikku semblait émerger lentement, découle sans doute de son absence. L'être actuel n'avait presque plus rien de commun à son homologue du passé. Libre d'agir à sa guise, épanouie et beaucoup plus belle. D'ailleurs, son changement radical au terme de parure est une autre preuve. Parfois des séquelles réapparaissent, comme cette larme désignée par un acte de son poignet. Une légère faiblesse, une cassure, dont Tidus en fut victime à plusieurs reprises. Jecht ne cessait de tonner un mot : Pleurnicheur, en raison de son habitude à pleurer. Même Auron lui prêtait cette intonation par moment. Avec le temps on s'y habitue. Faute d'avoir autant marqué les esprits, ce dernier ne comptait plus les dires de sa tendre. L'émotion était à son apogée, chose courante depuis son retour. Afin d'éteindre cette surprenante vitalité, ses deux mains vinrent effleurer les épaules de sa conjointe - De manière à ce qu'elle puisse reprendre son souffle. Instinctivement liée à cette approche, aucune paroles ne furent en mesure de clamer son due. D'une voix rassurante, Tidus assura ses quelques bribes


" Yuna, nous avons tout notre temps pour en discuter "

Son regard éprit celui de sa promise, aussitôt récompensé par un sourire radieux. Il fallut un temps à ce dernier avant de prendre congé, ses iris bleutées ne pouvant se détacher de cette douce vision. Ses mains s'absentaient de son emplacement, suivis de son corps pour ensuite faire face Yuna. Doucement, Tidus prit conscience d'une étonnante révélation : Wakka et Lulu ? .... Ils avaient un enfant ? Il ne pouvait qu'être heureux pour eux, mais surpris d'une certaine manière. D'ailleurs, son corps offrait quelques mouvements typiques de sa personne. Il était tout aussi impatience de connaitre le comment du pourquoi à ce sujet.

" Alors comme ça, Wakka et Lulu seraient parents ? "

Sans plus attendre, ce dernier lança une nouveau sujet de conversation

" Kimarhi, comment va t-il ? Rikku va bien elle aussi ? Hé l'équipe ? ..... Clasko est devenu éleveur !!"

S'était à son tour désormais, l'émotion ayant pris le dessus. Cependant, il se tue, laissant une opportunité à Yuna de lui répondre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Ven 11 Sep - 14:45

A la question, Yuna agita vivement la tête de manière positive. Elle se mit alors à décrire le petit bambin, mignon, craquant, petit, tout rose, ect... Il ressemblait comme deux gouttes d'eaux à Wakka. Mais il devait sûrement tenir le caractère de Lulu car il ne possédait pas grand chose de son physique. Il grandissait au sein de l'amour de sa famille et de son entourage, l'équipe des Aurochs Besaid ravit de savoir que leur chef avait un fils désormais. Et ils tenaient bien lui apprendre le blitzball. Comme Tidus était revenue, sans doute Wakka l'emploierait pour initier son fils. C'est ce dont Yuna pensait. Wakka avait beaucoup d'affection pour Tidus, l'ayant prit tout au débout de leur rencontre pour un modèle et un efficace coatch.

"Kimarhi dirige les Ronsos désormais.
Il a eu quelques ennuis avec son autorité car, et ne sois pas étonné, mais Kimarhi réfère désormais discuter avant de frapper que l'inverse.
Tu sais comme il est sage et instruit.
Et puis, les meurtres qu'on commis les Guados l'ont marqués.
Alors il tente de préserver son peuple du mieux qu'il le peut.
Mais il l'avoue, ce n'est pas évident d'être chef d'une tribu."


Elle sourit. Yuna repensa au pasé, à la fois où elle avait rencontré le Ronsos à Bevelle, un peu après avoir appris le décès de son père. Elle avait eu peur, le prenant pour une grosse boule de poils. Mais il avait veillé sur elle, encore plus lorsqu'il était son gardien. Un véritable garde du corps ! Mais maintenant, c'était les siens qu'il protégeait. Yuna en était quelque peu jalouse mais rien de bien méchant. Elle était heureuse pour lui, il avait sa place dans sa tribu.

"Rikku ? Oui elle va bien.
Mais... cela fait un moment que je ne l'ai plus vu.
Si j'ai bonne mémoire, elle est retournée avec les Al-Bhed pour réaménager un refuge.
Tu connais les Al-Bheds ?
Même si Yevon n'est plus vraiment présent pour les persécuter, ils ont leur petites manies qui font qu'ils resteront ce qu'ils sont."


Elle en vint alors à Clasko.

"Il est en très fier d'ailleurs !
Tu te souviens lorsqu'il nous a dit qu'il comprenait les Chocobos et qu'il tenait à prendre soin d'eux ? Il y est arrivé !
Il loge dans l'ancienne grotte dans la Plaine Félicité qui servait à garder les monstres capturés et entrainés les voyageurs.
Les Chocobos ne sont jamais autant mieux sentis que maintenant.
Il est vraiment petits soins pour eux, on voit très bien qu'il est empathique à leurs besoins."


Alors qu'elle se remémorait le passé, une faille vint l'habiter, un évènement marquant et blessant. Elle savait que poser la question à ce sujet ne servait pas à grand chose mais... son coeur l'obligeait à le faire. Alors elle se lança.

"Tidus...
Est-ce que tu... tu sais où ils sont ? Les Priants ?"


Elle avait peu d'espoir de les revoir. Mais ils avaient tellement partagés avec elle, autant lorsqu'elle était invokeuse que lorsque Shuyin menaçait de détruire Spira, lorsque les chimères étaient revenues, comme possédées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Dim 13 Sep - 2:27

L'édifice des défunts, apôtres de clémence, semble paraître éternelle. Un temps cette Idylle, œuvre bénin, connue une Félicité parfaite. Ici bas, aucun cœurs ne négligent sa tâche première : Porter une affection pour autrui, son hôte jumelle. Pourtant, une âme humaine n'est guère dénuée d'injures, porteuse de maux, bien qu'elle n'en ferait part sans y être convenue. C'est pourquoi, l'acte du mieux ne doit faire montre de présence, ou seulement en nécessité absolue. Tel est le désir de chaque individus. Par ailleurs, Spira était la mère de deux pôles opposés : Bevelle et Zanarkand, sœurs de sang. Si l'une était un modèle de perfection, son antithèse clamait son indépendance par le biais de préceptes. Afin de ne pas paraître indécis, Yevon daigna répondre devant eux. Lui qui n'avait pas honte d'afficher une dévotion envers sa Bible, sans tergiverser des quelques vers qui en dépendent. Un instant de médisance pour certains, mais un semblant de vérité pour l'apôtre. Personne ne devait se résoudre à vivre sous la tutelle de l'interdit, et ainsi être dicter sans cohérence. Des bribes impies, pêché suffisant, auront pour conséquences de corrompre cet idéal. Concis à éveiller un bon nombres de représailles, le représentant de Bevelle refusa d'abdiquer devant les paroles de l'Invokeur. Ce dernier ne pouvant faire autrement, une déclaration de guerre s'en suivie. La suite, beaucoup d'entre vous la connaisse... Yevon et les siens, conscient de leurs défaites, firent don de leurs âmes afin de créer l'entité Sin. Les partisans quand à eux, devenaient des Chimères ou Priants.

Une nouvelle aussi étrange vous aurez également mis dans un état second. Les gènes d'une magicienne et celles d'un joueur de Blitzball nous offraient un curieuse mélopée. Pensez-vous que ce petit être de chair serait comme ses géniteurs ? Surement ! ... A la vue des descriptions de Yuna, étalage de louanges, oui. Un mélange de Wakka, parure devenue aujourd'hui brune, des symptômes apparent de Lulu... Faites un tout et vous aurez... Leur fils. Difficile pour lui d'attendre d'avantage, d'autant plus que son imagination était fertile. A l'appel d'une hypothèse sur l'apparence du bambin, ses lèvres due se soustraire à un léger rire. Tidus était toujours égal à lui-même...

De plus, si ce dernier dispose d'une ressemblance frappante avec son père, ses penchants le sont tout aussi. Si Wakka adulait le Blitzball, alors son fils l'est également. Une chose à prendre en considération : Il pourrait lui apprendre les rouages de ce sport, en évitant de s'approprier la colère de Lulu. Elle qui déjà ne parle que rarement, doublée d'une personnalité lunatique, une cassure au niveau de la discipline ne sera toléré. Et puis, mieux ne vaut pas qu'il s'attire les foudres de cette dernière. Son regard vint convaincre Yuna de continuer à décrire les diverses situations des autres, pourvue de surprise pour la plupart. En ce qui concerne Kimarhi et Rikku, rien de bien particuliers. La tribu du Ronso et la famille décimée de Rikku passaient en premier. Pour Clasko, l'étonnement était encore de mise. Un éleveur faisant office de guide ? Quelle drôle d'idée !

En retour aux paroles de sa promise, Tidus vint d'un revers de son avant bras droit, et répondre instinctivement à l'une de ses questions


" Les Al-Bheds ? Ouais, ces types qui se pavanent dans des tenues bizarres ? Bien sur que je m'en souviens, ils avaient osés te kidnapper ! "

Des souvenirs pesants, surtout pour Yuna. Ce fut à cet instant qu'elle prit connaissance de sa vraie mission - Et du danger que représentait les Al-Bheds. Au final, ces personnes n'étaient pas si méchantes que ça. Pour preuve, sa première rencontre avec eux, sur leur bateau. Son estomac put enfin être rassasié, du en parti grâce à Rikku. Sans plus d'explications, cette conversation divergea sur un point : Les Priants. Encore et toujours, bien que n'étant plus de ce monde, ces errants continués à vivre au symbiose de nos esprits. D'une apparente jovialité, Yuna ne laissait paraître sa tristesse, mais éprise de doutes. Comment ne pas l'être après tout ce que nous ayons vécu ? Sa main, jumelle de son opposée à gauche, effleura doucement sa chevelure dorée, signe de son incertitude. Ses lèvres lui glissèrent quelques paroles rassurantes :

" Tu sais... Depuis que je suis réapparu, je ne me suis jamais posé la question : Si les Priants sont toujours vivants, s'ils ont survécu à notre combat.... Pour moi tout ça est du passé. Maintenant, il faut vivre dans le présent. Je sais que cela est difficile pour toi, après tout ce que tu as vécue...

Sa tentative de défaire Yuna du passé, s'avérer non sans risques. Il espérait seulement qu'elle prenne conscience de cela - De ne plus devoir se commémorer des actes passés, et ainsi n'être plus affligée. Tidus détestait la voir dans cet état, elle qui est si belle pourtant. L'étendue d'un sourire de sa part suffit à le combler de bonheur. C'est ce qu'il se hâtait d'accomplir.

" Yuna, sourit "

Comme convenue, ce dernier étira ses muscles zygomatiques afin de s'efforcer à sourire . Cela ne vous rappelait rien ? Sa discussion à Luca... Sa curieuse manie de crier... Être forcé d'afficher son convenir quoi qu'il arrive... Tidus en appliquait les consignes à la lettre, espérant aussi être suffisamment drôle pour la faire rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mar 15 Sep - 20:43

Yuna regardait le sol...

Oh oui, elle se souvenait de cet instant à Lucas, peu avant leur départ sur la route de Mi'ihen. A la grande joie, et surtout à l'honneur, de Yuna, ils avaient retrouvés Auron, ancien gardien de Sire Braska, le père de Yuna. Ce dernier avait proposé son aide à l'ex invokeuse et avait invité Tidus à en faire autant. Le jeune joueur avait accepté, mais avec une douce amertume dans la voix. Pourquoi ? Yuna ne savait, à cet instant, que Tidus était déjà au courant pour Sin et Jecht. Seulement, elle ne supportait de le voir triste. Alors, elle lui avait transmis son petit truc pour sourire. Elle lui avait demander de se lâcher, de crier sa fureur au loin, de se forcer à rire, de sourire... et cela avait créé des liens forts, les premiers d'une longue série. Yuna s'en souvenait. Durant un instant, elle cru même voir cette petite peluche beige en forme d'ourson volant devant elle, comme celui à Lucas un an auparavant. C'était une illusion, sans plus.

Yuna leva la tête et tenta un sourire. Cela ressemblait à la grimace de Kimhari.


"Tu sais... nous avons tellement partagé que...
Que j'ai du mal à m'en défaire.
Même si j'ai changé, il reste encore une partie du passé en moi, un fragment simplement mais présent.
Je ne les oublierais jamais."


L'ex invokeuse inspira profondément et expira de tout l'air aspiré. Cela lui faisait du bien, elle paraissait se vider du mal-être qu'elle ressentait en son coeur.

"Beaucoup de choses ont changés depuis ton départ.
Spira est restée telle qu'elle est mais ses habitants ont vécus depuis trois ans.
Ils savent tous que Sin n'est plus une menace."


A propos de "menace", elle pensa à cet individu, Seymour, qui dirigeait les Guados et allait devenir le maître de Yevon. Elle repensa à Bevelle.

"Trois groupes se sont formés et crois-moi, c'est la galère pour éviter les disputes.
Ce n'est aussi important telle la haine que portait Yevon envers les Al-bheds pour les makinas.
Mais c'est tout comme."


Son regard plongea un instant dans les lumières de la forêt. Cette forêt... dépérissait mais elle gardait encore sa belle tenue de lueurs. Que serait Spira une fois la disparition de la forêt de Malacania atteint pour toujours ? Une question qui tourmentait Yuna.

"Certains gardent encore les préceptes de Yevon dans leur coeur pendant que d'autres les rejettent.
Et le reste, des al-bheds, tente de conviancre le monde que les makinas ne sont pas une catastrophe."


Yuna repensa à ses trois dirigeants : Nooj, Baralai et Gippel. Tiens, au fait, qu'étaient-ils devenus depuis le temps ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troublesome PNJ

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mer 16 Sep - 18:21

Soupir. Petite teinte d'ennui dans le coeur de la petite fille. Etait-ce là de l'ironie, puisqu'en tant que spectre, elle n'en avait pas? Enfin qu'importe... A l'arrivée du jeune homme, elle avait décidé de subitement disparaître pour laisser les tourtereaux parler un peu. Mais elle était las de la discussion, et décida de s'amuser un peu. S'unifiant avec le vent, elle s'approcha de l'ex-invokeur, silencieuse, et encore invisible, et discrètement, elle réapparut en une seconde, posant ses délicates mains sur les yeux de la jeune femme.

« Bouh ! »

Ricannant, elle se fondit de nouveau dans l'air, pour disparaître et réapparaitre à côté du dénommé Tidus cette fois-ci. Posant sa main sur la bouche de sa victime, elle put admirer la réaction de ses deux visiteurs, tandis que sans en montrer un signe, elle se concentrait pour lancer une attaque magique.

« Vous parlez trop... Vous gênez la sérénité de ces lieux.. »

Reculant soudainement, la petite lança une puissante attaque d'air sur ses deux victimes. Son regard était empli d'un sentiment de vengeance, même si ces deux-là ne lui avaient rien fait. Mais depuis sa mort et sa transformation en esprit, elle ne cherchait qu'à tuer, tuer, et encore tuer de pauvres innocents qui passaient par là. C'était cette envie lugubre qui l'attachait encore à une deuxième forme de vie, mais était-ce vraiment le meilleur pour elle? Peut-être que son errance allait s'arrêter en cette journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Sam 19 Sep - 15:51

[Pardon pour mon retard^^
J'espère que mon RP vous plaira]

Indigne vérité, attelage impie, ploie à l'appel des défunts. Foyer des errants, éloges des cimes, de nombreuses âmes persistent à être entendu. Car bien des égarés jouissent d'un désir incarné. Las d'une existence sans fin, un refus par jalousie pour ses hôtes humains, voue à faire montre de présence. Cela est toutefois impossible. Cependant, un seul demeure en mesure de nous convier à cette justesse : Sir Jyscal. Cet ancien maitre Guado eut vent des desseins de sa semence, Seymour, et apposer ses droits de paraître comme étant le prochain Sin. C'est pour cela que le damné révoqua son état de second afin de révéler aux yeux de tous l'incarnation du mieux. Yuna sera l'élue - elle seule s'avérait capable de mette un terme aux agissements du maitre. Ce qu'elle accomplie plus tard. En parlant de problème de famille, Tidus n'en fut exempté. Jecht, son père, était l'égal de Sin. D'ailleurs, ce dernier ne pouvait oublier l'instant de cette révélation, juste après une victoire au tournoi de Blitzball méritée. Quelle ironie, lui qui ne pensait plus jamais entendre parler de celui-ci, le voici dans l'obligation de tenir une promesse... Et puis, son langage devait s'abstenir de toute éventuelle remarque à ce sujet. Comme le précisait Auron... Reste près de Yuna ... Ne lui dit rien sur Jecht... En sommes, le mensonge et l'amitié étaient ses plus grand alliés. Autant ses dires diffère de l'improbable, Tidus n'avait d'autres option que d'en suivre le code.

Une convenance étrange éprise le faciès de sa promise, à sa grande surprise. Elle semblait vouloir évincer toute étendue de doutes, et ainsi rassurer son conjoint. Cette apparition, dépeinte inhabituelle - Au vue d'une ressemblance frappante avec Kimhari, n'est qu'une vision éphémère. Heureusement, car Tidus ne voyait en cela qu'une manière de dissoudre ses peines. Elle essayait de ne pas paraître faible, de ne pas faire montre de son affligée - Ce que ce dernier pouvait comprendre. Celui-ci en faisait de même quelques années plus tôt. Il s'identifiait à elle en quelque sorte. Alors que sa conscience écoutait, une once de colère emprunt son esprit à un nom : Seymour. Un regard lui avait suffit pour connaitre sa personne, alors que d'autres s'incliner face à lui. C'est également à cause de sa démence que Yuna fut rejetée par autrui. Quel personnage abject. Espérons que son heure soit venue, et qu'il daigne prendre part à une vengeance convoitée. Celle qui emplie Yevon au confins de son cœur, pourvue de piété pour sa chère Zanarkand. Pardonner à ces malheureux conquérants leur blasphème, né d'un désir d'hégémonie, ne fut aucunement toléré.

Mais être certain d'une telle affirmation relève des Prophètes, ou Priants. La destinée ne peut être détournée par quiconque, étant maitresse des évènements de chacun. Nous pouvons toutefois avoir un soupçon d'espoir de ne pas rallier une cause, et prétendre défendre la justice. Tout ceci est peine perdue. La guerre n'amène que désespoir et maux à ceux répondant de tels actes. Et aujourd'hui, la terre sainte était conforme à ce malus. Des adeptes de Yevon .... Les Al-Bheds tenant à démontrer leurs innocences ... Trois groupes pour diriger d'une main sure Sira ... Une rudesse à laquelle notre espèce met en péril Dame Nature. Qu'adviendrait-il du Lac Malacania ? Yuna n'omettait un faire part de compassion pour cette idylle. Après tout, une apparente naissance œuvrait au détriment du destin. Ici-même Tidus combla le cœur et l'âme de sa conjointe, par un égard d'allant. C'est pourquoi, ce lieu avait son importance pour lui - De même que pour elle. Dès l'appellation de la situation des Al-Bheds, ce dernier se hâta d'y apposer son langage :


" Et pourquoi ne pas les aider ? Différents ou non, ce sont des humains pas vrai ? "

Une idée lumineuse ? Oui, mais peu aisée à accomplir. Un élan, une éloquence, à la manifestation de son non consentement au vue de la situation. Pourquoi être toujours en proie à la potence pour ces humains jugeaient différents ? Il fallait rectifier cela et Tidus était prêt à tout pour y parvenir. Croire en l'impossible, être toujours positif quoi qu'il arrive... Tout ceci signifiés beaucoup pour lui.

" N'oublions pas que sans eux, Sin serait toujours en vie ! "

Outrepasser donc vos préjugés, voilà ce en quoi ce dernier croyait. Un hôte fait de chairs et de sang demeure un être ordinaire, possédant parfois une caractéristique prépondérante à son apparence physique. Un excès d'injures pour une simple allégresse, un symbiose de confusion pour un attrait de la pupille différente de son homologue. S'affairer sur une chose aussi futile n'est guère digne d'un mortel. Enfin, nous verrons par la suite son bon déroulement.

" J'y pense maintenant, Rikku pourrait nous donner un cou... "

Brusquement, sa voie se tue. L'apparition qui suivie à cette discussion l'intrigua, pendant lequel son regard usurpé les affaires de Yuna. Par réflexe, son visage s'approcha lentement afin de pouvoir définir plus précisément cet aspect. En y regardant bien, il s'agissait de deux mains matérielles fortes distinctes. Aussitôt Tidus pensa à l'espiègle Al-Bheds, mais ce ne pouvait être un tour de cette dernière. D'un semblant de peur, son corps se retira instinctivement en retrait dès qu'une songe fut prononcée. Un fantôme hantait ces lieux ? Un errant ? Ou alors un monstre ?

" Waouh... "

Quelques centimètres de plus est son talon d'Achille aurait percuté une pierre, engendrant ainsi une chute inéluctable. Sa stupeur ne put aboutir, son atout premier fut également soumis à une étrange pression. Sans prévenir, ne serait-ce un instant, une puissante rafale occasionna une décadence inévitable pour nos deux concubins. Tidus faisait peine à voir... Son bassin encré au sein de cette rivière, son avant bras droit réclamant le droit d'effleurer son postérieur, douloureux. Si c'est une blague, elle était plutôt de mauvais gout.

" Aie ! Mais qu'est-ce qui s'est passé ? "

Un geste nonchalamment suffit à calmer cette sensation désagréable. Son regard se tourna vers Yuna, elle aussi sujet à cette manifestation

" Yuna, ça va ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Lun 28 Sep - 22:38

Le sourire de Yuna disparu. La légère brise qu'elle ressentit à cet instant derrière elle lui donna un long frisson dans le dos qui persista. Elle tourna légèrement des talons, plongea son regard verron sur la présence nouvelle de la fillette qu'elle avait vu avant de rencntrer Tidus. La sensation de la petite fille avait... changé. Que se passait-il ? Elle avait comme une impression de déjà vu. Un peu comme ses chimères lorsqu'elle les avait retrouvé, complètement possédées. Elle avait eu de la peine, de la pitié et après de la fureur face à la réalité des choses.

« Vous parlez trop... Vous gênez la sérénité de ces lieux.. »

"Nous..."

Yuna n'eut pas le temps de rétorquer quand le vent monta furieusement. La brise se transforma en zéphyr et la puissance de l'air s'éleva d'un seul coup. Par réflexe, elle croisa les bras face à son visage pour se protéger. Qu'est-ce qui prenait à cette fillette de les attaquer de ses manières. Ils n'avaient rien fait de mal. Si ce n'était... gênez la sérénité des lieux ?

Elle fut emportée... quelques mètres au loin mais on sentait la furie dans l'air pour l'avoir fait volé. Yuna tomba sur le postérieur et resta plaquée au sol. Se remettre debout viendrait à s'offrir fraîchement aux coups de bourasques. Et l'ex invokeuse tenait bien garder les pieds sur terre. Elle eut juste la force de rester assise et fixa Tidus, se débttant également face à la force offensive du vent.


"Je... je gère.
Mais, il faut faire quelque chose.
Si ce vent continue à cette allure, les arbres de la forêt vont bientôt être emportés.
Et la forêt ne sera plus bien avant son heure !"


Mais alors qu'elle parlait de cette situation imagée, Yuna se fit une remarque à elle-même. Oui, les feuillages bougés, la terre au sol voyageait pour former l'actuelle poussière. Mais... la forêt ne s'envolait pas. Elle semblait juste être décoiffée, rien de plus.

Quel était cet étrange phénomène ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Sam 3 Oct - 22:47

Une Idylle, êtres de Bohème, prônent d'une passion incarnée. Interdite par apposition d'une garde rapprochée, aucune personne ne pouvait faire don d'une approche sans conséquences. Si par mégarde vous souhaitez ne pas prendre connaissance de cela, Lulu se ferait une joie de vous y initier. Wakka serait un soutien supplémentaire, pour peu que l'hégémonie de sa compagne n'est accomplie sa pénitence. L'égard d'une auguste, un écart prohibé, vint à clamer son due. Épris par une convenance, symbiose de plénitude, conquis notre jeune concubin. Suite à cet appel, cœur allant, Tidus s'approcha de L'invokeur au désarroi des habitants du village. D'ailleurs, la conversation qui en résulte, demeurait au sein de son esprit. Comment oublier ce jour ? Ici-même, au coin d'un feu de cérémonie, ses poumons évanouissaient quelques bribes anodines jusqu'à l'infâme. Zanarkand, ville mortuaire, son unique âtre de vie. Et puis, elle semblait croire ouvertement à cette histoire. Enfin quelqu'un à qui parler, sans être pris pour un dément. Bien que n'étant totalement indifférent à Yuna, sa personne devait prendre garde à ne pas afficher d'attirance envers elle - Afin de mieux préserver son existence, et n'avoir à subir des représailles. Tant qu'une once soutenue ne faisait montre de présence, tout était pour le mieux. C'est exactement ce que Wakka avait exprimer lors du pèlerinage, et ainsi l'éloigné aux devants d'arias regrettables. Il se hâta aisément à faire comme convenu, mais navré de devoir se défaire de compassion à son insu. Mais l'étreinte probe, miroir de son âme, résorba maux et abscons du cœur de Yuna. Un amour naquit aux tréfonds des cimes de Spira.

Blâmable de n'avoir fait acte de décence, nos deux concubins attisent l'égard du mieux. Eux qui pensaient reprendre une vie commune, sans cassure, las de nombreux défunts à quitter leurs supplices. Et aujourd'hui encore, l'au-delà ne semble réellement consciencieux de cela. Si un tel endroit existe, sa vraie tâche s'avère égal au paradis : Apaiser des âmes tourmentées, les accueillir comme leurs propres enfants. Mais il n'en est rien, apparemment. Bien que la pleine Félicité prospère, quelques exceptions sont toutefois de mises. Celle qui clame des songes par résonance, repend par intimidation un imposant mistral. Cette valse fut suffisamment puissante pour carier l'équilibre des corps de Yuna et Tidus. Faire quelque chose pour empêcher cette bourrasque de ternir cet endroit... Et pouvoir parlementer en toute quiétude... Comment procéder ? En premier lieu, sa hâte devait prendre congés de sa parésie, agir à sa guise, et ensuite parler. Opérer pour ensuite parler, une manière bien à lui de conclure une chose. A l'aide de ses avants-bras, et de ses jambes alourdies, son corps entama un grand effort afin de reprendre pieds. Cependant, la magnitude du vent n'arrangeait en rien cette situation. Un réflexe de sa garde offre à ses affaires un court répit. Sa main droite œuvrant à l'assister dans sa peine, Tidus n'avait cependant que peu de solutions. Ses poumons ajustant une légère quantité d'air, il lui était pénible d'argumenter. De plus, la poussière ne lui faciliter pas la tâche.


" Hé ! Nous ne faisions rien de mal ! Ont étaient simplement en train de parler, c'est tout "

Son hégémonie à ses côtés, son poids le ralentissait énormément. L'orage qui résultait d'un messie, défunte personne, causé bien des soucis à Tidus et à Yuna. Son approche consistait à connaître la position de la cantatrice, et la dissuader de cesser cet acte belliqueux. Malheureusement, ce dernier en était incapable. Comment voir ce qui est invisible, et entendre des bribes étouffées ? Depuis l'avènement de cette manifestation, peu de mots furent prononcées. Une attention envers sa promise, soucieux de sa sécurité, et Tidus poursuivit sa quête. Son unique salue lui vint de son instinct, sa redevance, dont sa personne avait une confiance totale. Son corps fut dicté par cet hôte jusqu'à parvenir à cette façade d'arbres ondulants. Son élan en sursis, la paume de sa main droite apposait horizontalement devant ses yeux, Tidus combla les alentours à la recherche de cette présence. Afin de l'amadouer, une série de bribes faisaient office d'appât.

" Qui que tu sois, montre-toi ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troublesome PNJ

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mar 6 Oct - 19:12

Quelques bruits. La mélopée funeste qui se dégageait du vent semblait à la petite un magnifique morceau de piano... Magnifique, car la mélodie annonçait la mort de ses deux convives. Riant sournoisement dans un écho effroyable, la défunte cessa enfin de jouer à son petit jeu. Il fallait s'attaquer au plat de résistance à présent. D'une grâce sans pareille, elle apparut enfin aux yeux de ses adversaires, plus belle que jamais. Son sourire était adorable, mais comment pouvait-il donner autant de frissons dans le dos? Elle leva d'une manière robotique sa main droite, la paume ouverte, et serra soudainement son poing, ce qui fit arrêter les rafales de vent. Le silence le plus total régnait alors. L'ambiance était, pour le moindre qu'on puisse dire, macabre. Elle s'avança, en harmonie avec la forêt... pieds nus. Sa robe noire d'il y avait à peine un quart d'heure avait laissé place à une longue tunique d'un blanc immaculé. Et elle continuait d'avancer, mystérieuse...

« Ma présence vous est-elle désagréable? Je lis sur vos visages une anxiété qui m'inspire beaucoup... Je vous offrirai une belle mort. Et je creuse ici vos tombes ! »

Le combat s'engageait donc officiellement, si ce n'était pas elle qui y laissait son âme, c'étaient alors les deux tourtereaux. Ses yeux virèrent à un rouge sang, ses cheveux devinrent encore plus long qu'ils ne l'étaient avant. Dans un bruit cristallin, la petite fille fit apparaitre un long baton dans ses mains, prête à attaquer. Mais assoiffée de vanité, elle ne prit pas l'offensive (sauf si l'attaque air précédente était considérée comme telle?) ; confiante, elle resta sur place, laissant ses ennemis l'attaquer d'abord. Il y avait plus de mérité à gagner un combat dont on n'avait nullement l'avantage... mais ne venait-elle pas de signer son arrêt de mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 31
Humeur : Euh... l'humeur d'une belge ^^
Date d'inscription : 31/08/2009

Personnage
Niveau:
7/99  (7/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mar 6 Oct - 23:00

[Désolée du retard mais faisant mon stage à templs plein, je rentre très tard et j'ai du mal à avoir du courage de rester éveillée en revenant du travail ><]



Quand Yuna vit cette jeune enfant devenir subitement un démon dans son fond, l'ex invokeuse ne savait quoi penser exactement. Amie ? Ennemie ? Possession ? Folie ? Cela ressemblait fort à ce qu'elle avait vécu mais dans une tournure différente. Les âmes défuntes, en général, prenaient l'apparence d'un monstre pour pouvoir se matérialiser parmis les vivants et les nuire. Ici, la fillette utilisait bien une apparence matérielle humaine ! Etait-ce alors un esprit ou autre ? C'était très difficile de se fixer la solution.

*Je...*

Elle n'avait pas vraiment le choix, cette gamine lançait elle-même le combat. Que faire ? Fuire ? Annoncer la retraite et se rendre ? Se rendre à quoi donc... Si ce n'était mourir sur place et offrir à cette âme perdue la délicieuse action de tuer ses victimes sans complexité. Non, elle se devait de réagir.

Yuna regarda Tidus. Cette situation ne lui rappelait pas quelque chose ? Lorsqu'ils combattaient ensemble, l'un en tant de gardien, l'autre en tant qu'invokeuse. Cela évoquait bien des souvenirs encourageurs. Dommage que ni Wakka, ni Rikku se trouvait de la partie. Ils auraient certainement trouvés cela très... agaçants, mais amusants. Yuna en sourit rien qu'en y pensant. Désormais, elle et lui se trouvaient sur la même longueur d'ondes. En effet, elle n'était plus celle à défendre, pour la bonne raison qu'elle pouvait se défendre seule dorénavant. Alors sortant ses deux pistolets et son courage à deux mains, elle répondait à l'offensive psychologique de la fillette.


"Tu es prêt ?"

Qui aurait pu dire qu'un jour Yuna accepterait de se battre, ainsi, sans crier garde, aussi motivée que l'était Kimarhi. Avant, elle aurait tout fait pour tenter la diplomatie. Elle avait changé notre chère Yuna. Le visage d'ange se trouvait désormais encré de canines accérées et d'un regard sévère. Une guerre pour une guerre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidus

avatar

Nombre de messages : 27
Age : 31
Humeur : Bonne, voir excellente
Date d'inscription : 02/09/2009

Personnage
Niveau:
9/99  (9/99)
Gils Et Munnies: 200 Gils, 0 Munnies

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Lun 12 Oct - 21:24

[Pardon pour ce retard occasionné^^
Je ressors tout juste d'une petite grippe (normale pas A lol)]

L'au-delà, symbiose des martyrs, étend ces merveilles par le biais de messies. Prêcheurs de l'Évangile, nés d'un paraître égal à l'être, flânent l'étendue de Spira d'un âpre désir commun. Un trépas éphémère, inertie suffisante, prône ces entités d'un glas non convenu. Pourtant indécis à l'appel d'une Félicité, de nombreuses existences furent abolies. Mais un foyer humain ne cesserait jamais d'exister, une âtre devenue renommé : Zanarkand. Beaucoup de personnes connaissent cette hécatombe, assujettie au temps, choyée par des esprits anciens. Par un unique cheminement, théâtre du jugement, des faire part eurent vent d'apparaître. Des vérités auxquelles s'ajoutent des instants troublants, vécus entre Invokeurs et Gardiens. D'ailleurs, son père en fit de même en présence d'Auron et du père de Yuna : Braska. En sommes cette pénitence était l'apogée du pèlerinage, en plus d'y sceller une autre archiviste à la prospérité. Yunalesca de son nom, une ancienne apôtre de Spira. Elle avait également mit un terme à la tourmente des déchus, usant de sa moitié pour éradiquer Sin. Bien que cet ordre effleure une fable, sa mesure suffisait à rendre son bonheur d'antan au peuple opprimé. Comment l'église avait-elle autant négligée son rôle de mentor ? Pourquoi avoir menti à tout ces hommes, ses femmes et ses enfants, depuis l'avènement de nos pêchés ? Pour quelle raisons ? Est-ce là un moyen de contenir ces préceptes controuvés ? Rare situation où Yuna perdait pied, ses idéaux étant bafoués par de fausses réalités. Son souhait le plus cher, en plus de rendre son sourire à autrui, ne pourront donc s'accomplir que par son sacrifice et celui d'une âme anodine. Tant de chemin parcouru pour arriver à un tel résultat. Un allant de justice, acte évoqué d'hérétique, vint faire montre de potence pour la dame des damnés. Yunalesca rompt avec l'équilibre de cet univers, cœur outillait de peine - Puisque la Félicité n'aboutira aucunement. L'ultime chimère, un accès à une gloire reconnue, mais ô combien offusquant. Pour ce qui est d'une suite à ces vers, la plupart en connaissent déjà les rouages.

Au vue des conséquences, un semblant étrange parvint à son esprit : Cette situation demeure en tout point identique au passé. Comment ne pas se rappelait d'une telle chose ? Plus sa conscience relatait quelque uns de ses souvenirs, aussi nombreux soient-ils, plus cette nostalgie faisait figure de nouvelle. Ces nombreux affrontements avaient donné gout à Tidus, ce qui lui permit d'apprécier à sa justesse ce monde peuplé de personnalités étranges. Enfin tous n'étaient pas louable, et certain n'auront que peu d'impact pour lui. Tout d'abord, citons ces chers Al-Bheds. Un peuple aisé, plaisant, qui sont à définir comme de bon apparentés. Parmi eux, Rikku et Frangin, frère et sœur de leurs statuts. Même si aucune dépendance ne présume un lien distinctif, un rapprochement à lieu d'être au niveau du caractère. Énergique, voilà un terme adéquate - Bien que Tidus n'est réellement eu l'occasion de s'en apercevoir - Seulement au moment où Yuna quitter son foyer et partir en pèlerinage. Aujourd'hui, ce dernier avait surement changé. En ce qui concerne ces ennemis présumés, en tant que peuple, citons ces individus moitié hybrides : Les Guados. Que dire sur eux ? Peu de chose sont à annoncés, mais un nom lui vient à l'esprit : Seymour. Cet énième prétendant de Yuna, antipathique et avide d'hégémonie, œuvre à son compte afin de réaliser son vœu : Devenir Sin. Rien n'est plus insupportable pour lui que de poser son attention sur sa personne, un dégout que de voir son visage bénin à toute clémence. Un souvenir suite à cette description, son génocide sur les Ronsos. Les heureux possesseurs d'une corne, symbole de leur patrie, aux confins des sierras enneigés. De ce fait, une statue de Yuna, avec une particularité bien présente, fut édifiée en guise d'adulation. Un blasphème que de ne pas aller y jeter un coup d'œil. Mais d'abord, faute de décence, apaiser cette enfant est de mise.

Un regard des concubins, idylle des promis, vent à l'Invokeur de prendre place à ses côtés. Un air de déjà vue, une sensation agréable, une euphorie absolue que d'être à nouveau aux devants de conflits. L'équipe invincible, au grand tableau de chasse, de retour ? Sans doute, mais des membres manqués à l'appel. Wakka, Rikku, Lulu, Auron et Kimahri. La surprise fut de taille à son insu : un faciès envouté, une mimique de Kimhari prononcée - A croire que ce dernier avait intégré le corps de Yuna. Œil pour œil, dents pour dents ! Son corps en perpétuel agitation, mais tenu à durer aux arrêts, Tidus n'en attendait pas moins pour débuter ce combat. Son tranchant à sa main droite, une convenance épris ses lèvres, son langage ne prit d'autres tournures qu'à son habitude


" Yeah ! Montrons-lui ce qui l'en coute de s'attaquer à nous ! "

La messe était dite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Troublesome PNJ

avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   Mer 4 Nov - 14:12

Alors, ils n'attaquaient pas? Que leur arrivaient-ils? Elle pouvait passer une éternité face à ces deux voyageurs, en se jetant des regards perplexes, en attendant l'assaut de l'un ou de l'autre. Mais... rien. Ils se regardaient d'un oeil complice, ils semblaient prêts, mais apparemment, ne voulaient saisir l'occasion de prendre l'offensive. Très bien, la petite matérialisa un bâton en glace, et s'avança rapidement vers ses deux opposants pour leur affliger un coup. Un pas, une grâce sans pareille : sa rapidité était remarquable, cependant, sa précision l'était beaucoup moins, elle ne savait pas si son attaque avait été concluante que déjà elle se nichait de l'autre côté, se repliant légèrement. Déjà essoufflée, elle se trahissait, montrant délibérément à ses ennemis sa faible consistance physique. Le combat n'allait sûrement pas durer longtemps... Il suffisait qu'elle encaisse quelques coups, et c'était la fin pour cet esprit. Qu'importe, voilà un long moment qu'elle errait dans ces lieux, elle s'était affaiblie depuis le temps. Qu'ils l'achèvent vite, qu'elle puisse un jour enfin reposer en paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auprès d'une eau sans reflet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auprès d'une eau sans reflet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Final Destiny :: [ Île du Destin ] :: • Forêt de Macalania :: Lac de Macalania-
Sauter vers: